Richard Sabak : “Allez leur dire que je les hais”

Par Audrey M-G

Transformer l’incohérent en ridicule et l’aberrant en comédie. C’est un des talents de Richard Sabak. L’humoriste parisien dénonce les absurdités du genre humain à travers des billets d’humeur sans filtre. Enchaînant les punchlines avec adresse et sans détour, il n’hésite pas à pointer du doigt la société “ubuesque et lâche” dans laquelle nous évoluons avec une dérision cocasse, juste et sincère.

Crédit photo : Audrey M-G


A l’occasion de son nouveau spectacle : “Allez Leur Dire que Je Les Hais”, Les Répliques l’a convié au jeu des répliques. Portrait de l’humoriste en trois répliques.

La facture des lunettes de soleil de Maitre Gims

RS : La France est un pays incroyable et nos politiciens ont un culot proportionnel à la grandeur de notre pays. Ce n’est pas parce qu’il serait intéressant d’avoir une femme à la tête du pays qu’il faut choisir n’importe qui. Valérie Pécresse a l’audace d’utiliser l’argent du contribuable pour se payer l’image d’un chanteur populaire dans l’unique but d’essayer de prendre des voix dans les milieux dit « urbains » qu’elle déconsidère au plus haut point.

Un Bad Buzz plus tard elle pointe du doigt la non nationalité du fameux Maitre Corbeau sur un arbre perché… Elle a retourné sa veste à une vitesse phénoménale. C’est sûr dans sa penderie il doit y avoir des cintres recto-verso.

Crédit photo : Audrey M-G

Mais je me dis souvent que tant qu’il y aura des gens assez naïfs qui votent pour ces clowns, j’accepterai de regarder ce cirque à ciel ouvert avec des pop corn. 

Je ne sais pas. Je donne ma Jack Lang au chat.

RS : Les politiciens n’arrivent pas à convaincre l’ensemble de l’électorat en France, ils veulent aller convaincre des enfants qui n’ont pas encore le droit de vote. 

Quand t’es un enfant qui galère à compter jusqu’a 20 sans être essoufflé, qu’est-ce que t’en as à foutre de savoir qui voter pour les cantonales. Mais bordel qui sait à quoi ça sert les cantonales ?!

Crédit photo : Audrey M-G

On dirait le nom d’un concours de bouffes asiatiques réservé aux fans d’Eric Cantona (franchement j’assume la boutade). Laissez-les vivre la période la plus merveilleuse qu’un humain a la chance de vivre plutôt que d’essayer de les conditionner à voter pour des tocards immoraux et je ne citerai pas de noms… même si tout est dans le titre. 

Bonne nouvelle ! Parce qu’il n’y avait plus de places dans la jungle de Calais 

RS : Elle débloque des logements pour tel type de personnes et pas pour l’autre bla-bla-bla… Après il ne faut pas tomber dans le piège de la hiérarchisation des souffrances. Finalement c’est une bonne chose qu’on puisse aider ceux qui sont dans le besoin et peu importe leur nationalité. J’ai dis « […] qu’on puisse aider […] » comme si j’étais l’initiateur du projet alors que j’aurais bien aimé aussi avoir un logement d’urgence. Même avec une paie au dessus du salaire médian français, un garant et une radio des poumons, tu ne trouves rien de convenable dans la capitale. C’est quand même ridicule Paris. Une ville où il y a des ONG qui emploient des gens 10 euros net de l’heure pour te demander de l’argent dans le but de sauver des animaux à l’autre bout du monde alors que sur le même trottoir il y a un SDF avec une pancarte j’ai faim tous les 20 mètres. Les paradoxes courent les rues et les médias.

Crédit photo : Audrey M-G

Bonus de répliques : Richard Sabak répond à plusieurs reprises au président Macron sur Facebook et commente une information.

L’humoriste joue son spectacle du 6 mars au 26 juin prochain au Point virgule à Paris.

Crédit photo affiche : Raphaël Liot

Plus d’information sur son spectacle en cliquant sur le lien suivant : https://www.lepointvirgule.com/event-pro/richard-sabak/

Audrey M-G

Partagez sur les réseaux sociaux !

Un commentaire sur “Richard Sabak : “Allez leur dire que je les hais”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *