Prison ferme pour non respect du confinement

Pour des faits qui remontent au mois d’avril 2020, deux prévenus ont écopé, chacun, d’une peine de deux mois de prison ferme pour non-respect du confinement, ce jeudi 25 mars à Vesoul.

Pour les mis en cause il s’agissait d’attestions non-conformes et ont donc été condamnés à de la prison ferme avec effet immédiat.

L’un a expliqué avoir été contrôle le jour de son anniversaire et avait besoin de faire des courses et l’autre a déclaré avoir « besoin d’air ».

Soutenez Les Répliques ! Média indépendant ne touchant ni revenu publicitaire ni subvention publique. Aidez-nous à continuer en faisant un don en cliquant ici ou abonnez-vous au site et accédez à l’intégralité de nos publications !

Partagez sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *