Olivier Duhamel accusé d’inceste sur son beau-fils

Le parquet de Paris a ouvert mardi 5 janvier une enquête après les accusations de Camille Kouchner, qui dénonce dans un livre les agressions incestueuses qu’aurait imposées son beau-père, Olivier Duhamel, à son frère jumeau quand il était adolescent à la fin des années 1980.

Son récit, intitulé La Familia Grande paru jeudi 7 janvier aux éditions du Seuil, accuse sans peu d’ambiguïté le politologue, d’inceste sur l’un de ses beaux-fils.

« J’avais 14 ans et j’ai laissé faire (…). J’avais 14 ans, je savais et je n’ai rien dit », écrit Camille Kouchner dans un extrait du livre.

Fille de la professeure de droit Évelyne Pisier et de l’ancien ministre Bernard Kouchner, celle qui est aujourd’hui devenue juriste et maîtresse de conférences en droit, sait parfaitement que les faits sont prescrits. « Mais je ne pouvais plus me taire », raconte-t-elle dans son entretien accordé à l’Obs. « Il y a un an, j’ai expliqué à mes enfants ce qui s’était passé. J’avais besoin de leur montrer qu’on n’allait pas tous rester emprisonnés dans le silence. »

L’enquête a été ouverte pour « viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans », a annoncé dans un communiqué le procureur de Paris Rémy Heitz.

Dans la foulée, Olivier Duhamel a annoncé mettre fin à l’ensemble de ses fonctions, dont celle de président de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP). « Il quitte également la présentation de l’émission Mediapolis sur Europe 1 », a annoncé de son côté la radio sur son site internet.

Partagez sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation vous acceptez l’utilisation de cookies contribuant à la réalisation de statistiques et la proposition de contenus et services.