Minimum jeunesse : la « becquée » selon la députée Sandrine Mörch

Alors que la crise sanitaire et sociale frappe durement les plus jeunes et notamment les étudiants, une proposition du groupe PS à l’Assemblée visait à mettre en place un revenu minimum jeunesse.

Le groupe socialiste proposait de verser un revenu de base pour tous dès 18 ans de 564 € et une dotation sur un compte personnel d’activité de 5 000 € pour tout projet de formation, de mobilité ou d’entrepreneuriat.

Une proposition rejetée par l’Assemblée. Certains députés de la majorité En Marche tels que Sandrine Mörch ayant expliqué pourquoi ils étaient contre.

Soutenez Les Répliques ! Un média indépendant et bénévole, ne touchant ni revenu publicitaire ni subvention publique. Aidez-nous à continuer en faisant un don en cliquant ici ou abonnez-vous au site et accédez à l’intégralité de nos publications !

Partagez sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *