Collège : un professeur jugé après une relation avec son élève

Un ex-enseignant d’éducation physique de 42 ans comparaissait vendredi 8 janvier à Montpellier pour avoir entretenu une relation avec une collégienne qui a débuté en 2015 lorsque l’élève n’avait seulement que 14 ans et lui 37. Une relation qui a duré 2 ans.

Si la loi ne fixe pas de seuil d’âge pour le consentement, le code réprime cependant les relations sexuelles entre un adulte et un.e mineur.e de moins de quinze ans et au-delà si l’adulte abuse de l’autorité de sa fonction.

« Il regrette évidemment » explique son avocat Me Cuenant. « Oui, c’est interdit, oui c’est puni par la loi, et il le sait. Il a été pris à l’époque dans un tourbillon affectif qu’il n’a pas su gérer, dans un moment de perdition ».

L’ancien professeur Arnaud G. est poursuivi pour atteintes sexuelles et corruption de mineure et encoure jusqu’à dix ans de prison.

Partagez sur les réseaux sociaux !

Un commentaire sur “Collège : un professeur jugé après une relation avec son élève

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation vous acceptez l’utilisation de cookies contribuant à la réalisation de statistiques et la proposition de contenus et services.